apostumer


apostumer

⇒APOSTUMER, verbe intrans.
Vx. Se transformer en apostume, venir à suppuration. La tumeur, l'abcès apostume. Son abcès commence à apostumer (Ac. 1835). Synon. abcéder.
Rem. Attesté (avec la mention ,,vx``) ds les dict. du XIXe s. sauf Ac. 1878 et QUILLET 1965.
PRONONC. :[].
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. 1314 trans. méd. « venir à suppuration » (H. DE MONDEVILLE, Chirurgie, 1, 211 [SATF], Delb. ds QUEM. : Et pointurez apostumees qui sont douvertes soient mises tant seulement huiles mictigatives); 1372 « id. » (CORBICHON, Propriét. des choses, V, 33, édit. 1552 ds R. Hist. litt. Fr., t. 2, p. 117 : Aulcunes foys elle est malade par humeur corrumpue qui est retenue dedans les peaulx de la poictrine dont elle devient apostumee et en est l'alarme empeschee); 1563 pronom. « se former en apostème » (6. janv. 1563, Négoc. de la Fr. dans le Lev., II, 717 ds GDF. Compl. : Pour son indisposition d'un vieil coup d'arquebuze qui s'est apostumé et ouvert); XVIe s. id. « se couvrir d'apostumes » (PARÉ, VIII, 14 ds HUG. : Hors mis les paupieres superieures des yeux et le mollet des oreilles, lesquels endroits s'apostumerent, et jetterent assez grande quantité de boue); 2. 1554 méd. « (d'un abcès) crever » (THEVET, Cosmogr., IV, 3, ibid. :Pour trouver une autre beste ... qui a une apostume qui luy vient bien souvent soubz le ventre, pres du nombril, et laquelle ... elle fait apostumer à force de gratter).
Dér. de apostume; dés. -er.
STAT. — Fréq. abs. littér. :3.
BBG. — Canada 1930. — Mots rares 1965.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • apostumer — APOSTUMER, v. n. se dit d Un abcès qui perce, qui suppure. Son abcès commence à apostumer. Apostumé, ée. participe …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • apostumer — Apostumer, et meurir, Suppurare. Qui fait apostumer et meurir, Suppuratorius. Qui est apostumé, Suppuratus …   Thresor de la langue françoyse

  • apostumer — Apostumer. v. n. Se former en apostume. Il a eu une contusion au bras, qui apostumera …   Dictionnaire de l'Académie française

  • apostumer — (a po stu mé) v. n. Venir à suppuration. Votre abcès apostumera bientôt.    Vieux. On dit aujourd hui, la tumeur abcédera. HISTORIQUE    XVe s. •   Jà est celle detestable playe [le schisme] comme apostumée et tournée en accoustumance, CHRIST. DE …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • APOSTUMER — v. n. Il se dit D un abcès qui perce, qui suppure. Son abcès commence à apostumer. Ce mot a vieilli. APOSTUMÉ, ÉE. participe …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • apostume — ⇒APOSTUME, subst. masc. MÉD., vx. A. Abcès, tumeur purulente : • 1. Baumugnes! La montagne des muets; le pays où on ne parle pas comme les hommes. Ah, je te vois te rigoler, et tu t en vas à penser que pour un fils de là haut je t en raconte tout …   Encyclopédie Universelle